L’espace, le temps, la pandémie

Nous savons l’obsolescence qui guette tout écrit qui se voudrait dans l’actualité, encore plus lors de ce deuxième confinement. Le dernier numéro de notre bulletin devait synthétiser, en appui du sondage BVA, les communications des 9° Rencontres de l’URPS : « Ma santé 2022 en Occitanie », finalement une 3° fois reportées.


Ensuite, devant l’importance de la mise en place des CPTS (communautés professionnelles territoriales de santé) et autre SAS (service d’accès aux soins), nous pensions indispensable de lancer un appel vers les médecins libéraux pour que la minorité qui s’engage devienne une large majorité.
Si nous médecins libéraux, manquons ce rendez-vous de la conception de ces innovations organisationnelles, nous perdrons notre indépendance, nous ne pourrons plus gérer ni nos modalités de travail, ni nos possibilités d’entreprendre. La charge de ces organisations nous revient, à la condition que nous choisissions de l’assumer pleinement. Aujourd’hui des centres de santé, avec le soutien de la DGOS (direction générale de l’offre de soins), organisent les soins de proximité. La Mutualité, et d’autres offreurs de soins ne sont plus seuls à vouloir salarier les médecins du premier recours. Le privé à but lucratif s’en mêle. Il expérimente déjà son modèle de l’accès aux soins dans les territoires. Ce ne sont pas des médecins libéraux des cliniques privées qui s’engagent, mais bien les actionnaires des groupes multinationaux qui déploient des centres de santé de médecins salariés.
C’est la bascule dans un monde qui appliquera un autre modèle avec la fin programmée de l’exercice libéral solvabilisé de la médecine.
Puis, la reprise de l’épidémie, début octobre, nous conduit à vous solliciter pour anticiper une mobilisation, montrer notre engagement avant même qu’on ne nous le demande pour soutenir les mesures barrières, seuls moyens efficaces pour le moment.


Aujourd’hui tout est dépassé, un nouveau confinement généralisé est décrété.
Nous serons présents comme nous l’avons été au printemps dernier.
Une période particulièrement difficile et douloureuse nous attend.
Nous serons au rendez-vous avec l’ensemble des acteurs.
Bon courage et bonne santé à tous.


Docteur Maurice Bensoussan

URPS Médecin d'Occitanie Maurice Bensoussan
Défilement vers le haut