Après le Covid

L’épidémie reflue. Dernière vague ? On verra bien…

Les médecins libéraux ont largement contribué à la lutte contre cette épidémie. Par leur courage et leur implication en maintenant l’accès aux soins “quoi qu’il en coûte” dans les premiers temps, et en s’investissant encore aujourd’hui dans la prise en charge des COVID longs

Et après ?

Le temps d’une nouvelle convention approche.

Ce temps sera celui des propositions et des négociations qui devront répondre à deux problèmes essentiels. La baisse démographique continue des médecins libéraux à mettre en parallèle avec la nécessaire revalorisation tarifaire.

En attendant ce temps politique, l’URPS des médecins libéraux continue de travailler au travers de ses commissions à l’amélioration de nos exercices.

En discutant avec l’ARS sur le futur zonage d’où vont découler l’aménagement des aides à l’installation et de diverses mesures de soutien

En portant l’organisation des soins au travers du SAS, des CPTS, des MSP, et en cherchant des solutions pour la réponse à la demande de soins non programmés (DSNP), mais aussi sur les parcours de soins, les soins en établissement privés, l’environnement et la santé, la formation. Et bien sûr l’épineux sujet du numérique en santé.

Une lettre et des actions par les médecins d’Occitanie et pour les médecins d’Occitanie.

L’URPS MÉDECINS LIBÉRAUX MOBILISÉE FACE À L'URGENCE ET LA PRÉCARITÉ DE LA SITUATION DES FAMILLES UKRAINIENNES : MÉMO PRATIQUE
Défilement vers le haut