Interview d’Anne Paulin-Blandino « Faire en sorte que la ressource médicale, qui est de plus en plus pauvre, soit concentrée sur les actes médicaux et que la part administrative soit déléguée »

Généraliste dans une MSP du Tarn et Garonne, le docteur Paulin Blandino déplore le chiffre de « 4 000 patients sans médecin traitant sur son territoire ». Même si elle s’est dotée de 2 assistantes médicales, d’une infirmière en santé publique et bientôt d’une EPA, elle estime que ce n’est qu’un début de solution.

L’URPS MÉDECINS LIBÉRAUX MOBILISÉE FACE À L'URGENCE ET LA PRÉCARITÉ DE LA SITUATION DES FAMILLES UKRAINIENNES : MÉMO PRATIQUE
Défilement vers le haut