À quand la présidence des ARS par les présidents de Région ?

Lors du 73ème congrès du Syndicat des manageurs publics de santé qui s’est tenu le 17 septembre dernier, la présidente du conseil régional d’Ile-de-France, a rappelé son souhait de voir les présidents des Régions exercer la présidence des ARS pour mieux associer les élus territoriaux au système de santé.

Valérie Pécresse, présidente du conseil régional d’Ile-de-France, a ainsi estimé que le projet de loi 3DS (différenciation, décentralisation, déconcentration et simplification, ex-4D), actuellement en discussion au Parlement était trop timide. Elle a rappelé que lors de la crise sanitaire, les conseils régionaux s’étaient particulièrement mobilisés pour acheter des masques ou des équipements pour les hôpitaux et développer des points de dépistage du coronavirus et des centres de vaccination. « Pendant cette période, la réponse territoriale et la coopération entre les échelons ont permis au système de tenir », a-t-elle expliqué. « Ces responsabilités nouvelles exercées par les territoires, à commencer par les Régions, doivent être reconnues, institutionnalisées par l’État et être au cœur de l’évolution de notre système de santé ». C’est ainsi qu’elle propose que les Régions puissent présider les ARS afin de permettre « cet indispensable travail conjoint entre l’État et les acteurs du territoire ». Et d’ajouter : « plutôt que d’être considérés comme des rivaux ou des supplétifs, les territoires devront être considérés comme de véritables partenaires de l’État ».

(source APMnews)

L’URPS MÉDECINS LIBÉRAUX MOBILISÉE FACE À L'URGENCE ET LA PRÉCARITÉ DE LA SITUATION DES FAMILLES UKRAINIENNES : MÉMO PRATIQUE
Défilement vers le haut