Une étude du Snof pointe une réduction des délais d’accès aux ophtalmologistes

Cette étude menée par le CSA pour le Syndicat national des ophtalmologistes est inédite par le nombre de cabinets d’ophtalmologie interrogés et parce qu’elle analyse pour la première fois l’impact de la prise de rendez-vous en ligne. Un « nouveau phénomène qui prend de l’ampleur« , a souligné Thierry Bour, président du Snof lors de la présentation des résultats. L’objectif du Snof est d’atteindre le zéro délai d’attente en 2022 grâce à l’augmentation du nombre d’ophtalmologistes et au développement de la délégation des tâches.

Parmi les résultats de cette enquête, à noter que pour le contrôle périodique, la région où le délai médian d’obtention d’un rendez-vous est le plus court est l’Île-de-France (25 jours), tandis que l’Occitanie se distingue par un délai médian beaucoup plus long (113 jours). Lors de l’apparition de symptômes nécessitant une consultation rapprochée, les délais médians sont plus courts en Hauts-de-France (5 jours), tandis qu’en Occitanie ils sont de 24 jours.

SNOF : Syndicat National des Ophtalmologistes de France

L’URPS MÉDECINS LIBÉRAUX MOBILISÉE FACE À L'URGENCE ET LA PRÉCARITÉ DE LA SITUATION DES FAMILLES UKRAINIENNES : MÉMO PRATIQUE
Défilement vers le haut