Saint-Étienne-de-Tulmont n’a plus de médecin au mois d’août. Et après ?

Saint-Étienne-de-Tulmont, commune de 4 500 habitants de l’arrondissement de Montauban, dans le Tarn-et-Garonne, n’a plus de médecin généraliste jusqu’au 31 août. La petite ville en comptait deux jusqu’à maintenant, l’un vient d’annoncer qu’il partait à la retraite, le second, qui sera demain tout seul à pratiquer et ne prend plus de nouveaux patients depuis au moins trois ans, est en vacances ce mois-ci et reprend le 1er septembre.

Le Dr Alain Castela, qui exerçait dans le village depuis 28 ans, a laissé un message sur sa boîte vocale téléphonique indiquant qu’il n’avait pas de successeur, arrêtait son activité dès le 1er août mais conservait ses consultations pour les permis de conduire qu’il reprendra dans le courant du mois de septembre jusqu’à la fin de l’année. En baissant son rideau, le médecin a collé sur le volet de la maison qu’il louait comme cabinet médical une petite affiche avec ses simples mots : « Fermeture définitive pour cause : retraite. Désolé et merci ». Le mot est signé sobrement Dr Castela.

« En quittant sa clientèle, il n’aurait pas averti ses patients, qui se sont révélés surpris », explique le maire Vincent Teulières qui se dit inquiet de cette situation. Tout autant que ses administrés qui ne savent pas vers quels médecins se tourner ! Les solutions de repli sont momentanément les cabinets médicaux de Nègrepelisse et Albias, deux communes voisines de Saint-Étienne-de-Tulmont de 6 et 7 kms. « Faut-il encore avoir une voiture !, tempête une vieille patiente du médecin parti en retraite.

Source : Florent Duprat – La Dépêche du midi

URPS Médecin d'Occitanie Infos santé
Défilement vers le haut