Raphaël Lozat : « Dans notre CPTS, nous mixons différents exercices, salariés et libéraux »

Généraliste à Moissac, le docteur Lozat a signé il y a peu les accords conventionnels interprofessionnels de la CPTS Quercy-Garonne dont il est le président : « La nouveauté par rapport aux structures existantes, c’est qu’on est dans un cadre populationnel. La CPTS est le lieu où l’on va organiser les soins primaires avec les libéraux mais également avec les institutions existantes, les établissements sociaux, médicaux, l’hôpital… dans un parcours plus efficient. »

Questionné après la rencontre organisée à Montpellier avec de jeunes médecins, il constate que 75 % d’entre eux préfèrent s’installer comme libéraux et souhaitent trouver une organisation dynamique sur le territoire où ils iront.

L’URPS MÉDECINS LIBÉRAUX MOBILISÉE FACE À L'URGENCE ET LA PRÉCARITÉ DE LA SITUATION DES FAMILLES UKRAINIENNES : MÉMO PRATIQUE
Défilement vers le haut