Psycho-trauma : les centres régionaux ont connu une large montée en charge en 2021

Les centres régionaux du psychotraumatisme (CRP) ont connu une « large montée en charge » en 2021, selon le Centre national de ressources et de résilience (CN2R).

Une montée en charge est prévue pour la prise en charge des mineurs

La prise en charge des psycho-traumatismes a été structurée en peu de temps, en 2019, avec la création du CN2R et de plusieurs CRP. Entre 2021 et 2022, le réseau des CRP s’est étoffé de trois nouveaux centres en Normandie, Pays de la Loire et Bretagne, un quatrième étant en cours d’installation dans l’Océan Indien.

Avec l’ouverture effective ou prochaine de ces centres, le CN2R recense sur le territoire 17 CRP.

La direction générale de l’offre de soins (DGOS) a missionné le CN2R en juin 2021 pour réaliser un rapport d’activité à l’ensemble des CRP. Les premières données montrent une large montée en activité des CRP, aussi bien sur la prise en charge globale du psychotraumatisme que sur la formation des acteurs territoriaux.

Les données remontées par les différents CRP ont permis de confirmer la pluralité des évènements traumatiques pouvant amener les personnes à consulter, et de constater qu’une montée en charge reste attendue pour la prise en charge des mineurs avec une forte demande mais des difficultés de recrutement.

(source APMnews)

L’URPS MÉDECINS LIBÉRAUX MOBILISÉE FACE À L'URGENCE ET LA PRÉCARITÉ DE LA SITUATION DES FAMILLES UKRAINIENNES : MÉMO PRATIQUE
Défilement vers le haut