Plusieurs mesures d’accompagnement pour les GHT sur 2019-2020 (DGOS)

La Direction Générale de l’Offre de Soins (DGOS) va développer plusieurs mesures d’accompagnement des Groupements Hospitaliers de Territoire (GHT) sur 2019-2020, a-t-elle indiqué mercredi à APMnews à l’issue d’une nouvelle réunion du comité de suivi des GHT.

source : Ministère chargé de la santé – Août 2017

Le plan d’accompagnement pour l’acte 2 des GHT est prévu pour deux ans et non pas seulement pour 2019, compte tenu de l’examen par le Parlement du projet de loi de santé -qui a vocation à transformer assez substantiellement la réforme des GHT. Cette loi devrait être promulguée dans le courant de l’été, au plus tard en septembre.

La stratégie d’accompagnement repose sur trois familles de mesures, a précisé la DGOS.

En premier lieu, il est prévu des mesures d’appui à la mise en oeuvre le Projet Médico-Soignant Partagé (PMSP).
La DGOS va lancer dans le courant de l’été un appel à projets national doté de 10 millions d’euros avec des premières délégations en 2019 et le reste en 2020 fonctionnant sur le même principe que le précédent avec une délégation de crédits d’amorçage (2 M€) puis un paiement au résultat. Il est restreint à trois thématiques:

  • l’auto-évaluation des filières par les équipes médico-soignantes (pour évaluer l’impact de leurs travaux de filiarisation et d’amélioration continue de leurs organisations)
  • les équipes territoriales, comme dans le précédent car c’est une consécration de la logique de gradation
  • l’insertion du GHT dans son territoire: les liens avec les offreurs de soins de ville et privés.
Le calendrier prévoit une sélection des établissements en octobre.
S’y ajouteront des appuis thématiques territoriaux lancés et portés par l’Agence Nationale d’Appui à la Performance des établissements de santé et médico-sociaux (Anap) qui visent à soutenir des équipes sur des thématiques assez ciblées médico-techniques: imagerie, biologie, pharmacie, fonctions support.
La liste des thématiques est en cours de définition pour le dernier trimestre 2019. Ces appuis concerneront des projets du PMSP ou leurs déclinaisons comme les fonctions de soutien et support, a indiqué Sophie Martinon, directrice générale de l’Anap qui participait au comité de suivi, jointe par APMnews à l’issue de la réunion.
Jusqu’à présent, l’Anap a proposé des appuis thématiques à l’échelle d’un établissement qui se déroulent sur 12 mois avec un module de diagnostic et un appui à la mise en oeuvre, a-t-elle rappelé. A ce jour, l’agence accompagne près de 70 équipes hospitalières autour de 6 thématiques (séjour clinique, consultations externes, chirurgie ambulatoire, bloc opératoire, urgences et imagerie) et une nouvelle vague d’inscription s’est terminée récemment.
Mais les nouveaux appuis thématiques auront une dimension territoriale. Ils pourront se développer dans « un format collectif » avec des échanges entre plusieurs GHT partageant la même problématique, a précisé Sophie Martinon. L’appui se déroulera aussi sur 12 mois.
La DGOS met également en avant l’outil Ccube (C3, pour chemins cliniques cohérents), lancé lors de la Paris Healthcare Week (PHW). Il s’agit d’un site internet sécurisé exclusivement ouvert aux cliniciens des établissements membres de GHT pour pouvoir disposer de tableaux de bord qui leur permettent de détecter des écarts de pratiques. L’idée est d’utiliser les données du PMSI, en les présentant sous forme de filières, pour faire en sorte que le plus grand nombre de cliniciens hospitaliers s’approprient la démarche de filière et rentrent dans une démarche de questionnement sur ces écarts de pratiques.
Jusqu’à présent, ce sont plutôt les médecins managers qui ont été mobilisés. Avec cet outil, la DGOS veut toucher l’ensemble des cliniciens. Ce n’est pas un outil de dialogue de gestion entre une tutelle et un établissement, ni un outil de régulation.
En outre, l’accompagnement du système d’information (SI) dans le cadre du programme Hop’EN (« Hôpital numérique ouvert sur son environnement ») vient compléter cet accompagnement.
L’URPS MÉDECINS LIBÉRAUX MOBILISÉE FACE À L'URGENCE ET LA PRÉCARITÉ DE LA SITUATION DES FAMILLES UKRAINIENNES : MÉMO PRATIQUE
Défilement vers le haut