Philippe Cuq, vice-président de l’URPS Médecins libéraux

« L’URPS est un excellent vecteur pour faire face à de futures crises sanitaires ».

Philippe Cuq, chirurgien vasculaire en Haute-Garonne, dresse un constat sans concession de la crise sanitaire passée, avec ses conséquences sur les ressources humaines, sur la qualité des soins et sur les risques encourus.

Il n’exclut pas que de nouvelles crises sanitaires puissent se produire, en affirmant toutefois que pour les traverser, l’URPS reste un des meilleurs remparts.

L’URPS MÉDECINS LIBÉRAUX MOBILISÉE FACE À L'URGENCE ET LA PRÉCARITÉ DE LA SITUATION DES FAMILLES UKRAINIENNES : MÉMO PRATIQUE
Défilement vers le haut