Le Pr Jean-Pierre Delord nommé à la tête du Centre de lutte contre le cancer toulousain

Le Professeur Jean-Pierre Delord a succédé au Professeur Michel Attal à la direction générale de l’Institut Claudius-Regaud à l’Institut universitaire du cancer de Toulouse Oncopole. Il a été nommé directeur général pour 5 ans. Il est également devenu l’administrateur du groupement de coopération sanitaire Institut universitaire du cancer Toulouse-Oncopole (IUCT-O).

Jean-Pierre Delord, 51 ans, professeur en oncologie médicale à l’université de médecine de Rangueil (université Toulouse III) a pris ses fonctions de directeur général de l’Institut Claudius-Regaud fin mars. Il était responsable du département d’oncologie, directeur de l’unité de recherche clinique depuis 2005 et depuis 2018 directeur des affaires médicales.

Expert international des études de phase I, le Pr Delord est directeur du centre labellisé de phase précoce (Clip2), labellisé par l’Institut national du cancer (Inca) et est à la tête de la direction de la recherche de l’innovation (DRI) de l’Institut Claudius-Regaud. Il codirige avec le Pr Maha Ayyoub l’équipe Immunité anti-tumorale et immunothérapie au sein du Centre de recherches en cancérologie de Toulouse.

Sa mission principale sera la mise en oeuvre du projet médico-scientifique 2020-2025 de l’Institut Claudius-Regaud à l’IUCT-Oncopole.

 

Dans son projet, le Pr Delord a défini 4 axes :

  • une offre de soins augmentée mieux adaptée aux besoins de la population de Midi-Pyrénées, comportant en particulier la construction d’un nouveau bâtiment pour les consultations, la coordination des parcours de soins, et l’évaluation du risque ;
  • l’amélioration des capacités d’accueil des patients en hématologie, réanimation, recherche clinique et radiologie ;
  • la création d’un plateau technique de biologie moléculaire au service des patients dans l’objectif de faciliter leur accès au diagnostic moléculaire de précision ;
  • hisser la notoriété de la recherche clinique et translationnelle de l’Oncopole et de la cancérologie publique de Toulouse à la hauteur des grands centres européens de recherche et de soins en cancérologie.

 

( Source : APMnews)

L’URPS MÉDECINS LIBÉRAUX MOBILISÉE FACE À L'URGENCE ET LA PRÉCARITÉ DE LA SITUATION DES FAMILLES UKRAINIENNES : MÉMO PRATIQUE
Défilement vers le haut