Le nombre de patients Covid-19 s’est stabilisé au CHU de Toulouse

Le nombre de patients Covid-19 pris en charge au CHU de Toulouse s’est stabilisé autour de 170 depuis une quinzaine de jours.

PHOTO DDM

Vendredi 19 février, 167 patients Covid étaient hospitalisés au CHU de Toulouse dont 41 patients en réanimation, 27 en soins continus et intensifs. Il y eu 325 décès et 2.337 retours à domicile depuis le début de la crise. « Il y a eu une augmentation continue du nombre de patients Covid jusqu’à il y a une quinzaine de jours, a expliqué le directeur général de l’établissement, Marc Penaud. Ceci nous a amené quasiment jusqu’au niveau de la première vague, soit presque 190 patients dont une soixantaine en soins critiquesDepuis nous sommes sur une forme de plateau, avec 170 patients, ceci reste un plateau très élevé et inhabituel ». Le CHU est au niveau 4 du plan de gestion de crise depuis presque 15 jours, ce qui correspond à 25% de déprogrammation des activités chirurgicales non urgentes.

En hospitalisation conventionnelle, le profil des patients n’a pas changé avec des sujets plutôt âgés et présentant des comorbidités.

En réanimation, le capacitaire a été augmenté début février, il correspond au niveau 3 sur 7 du plan de gestion des lits de soins critiques. En revanche, au niveau de la typologie des patients, il semble y avoir plus de patients jeunes (de moins de 65 ans). La semaine dernière en réanimation à l’hôpital Purpan, il y avait 15 patients Covid dont 1 seul âgé de plus de 65 ans. Les services de réanimation sont occupés entre 50% et 70% par des patients Covid.

Concernant la vaccination, le CHU a administré environ 17 000 vaccins dans ses cinq centres pour professionnels de santé et personnes prioritaires. Le vaccin d’AstraZeneca a été reçu et les injections ont commencé. Pour ce qui est du vaccin de Moderna, il n’est pas utilisé au CHU car l’agence régionale de santé Occitanie a décidé de l’adresser dans d’autres centres de vaccination.

Source : APM News

L’URPS MÉDECINS LIBÉRAUX MOBILISÉE FACE À L'URGENCE ET LA PRÉCARITÉ DE LA SITUATION DES FAMILLES UKRAINIENNES : MÉMO PRATIQUE
Défilement vers le haut