Le CHU de Montpellier maintient un niveau de recrutements élevé

Hausse de l’activité, départs à la retraite, pénurie de certains profils… Au CHU de Montpellier, les raisons de recruter ne manquent pas.
Avec 2500 lits et places et 11.000 salariés, le CHU de Montpellier se classe parmi les dix plus grands hôpitaux de France. Son activité, en hausse constante, se traduit par un niveau de recrutements élevé. 2019 ne déroge pas à la règle. Cette année, l’hôpital a en effet programmé 750 embauches dans des secteurs variés. « Nous ouvrons par exemple ce printemps une unité de surveillance continue de douze lits qui va donner lieu à 30 recrutements. Globalement, la moitié de nos postes vise des infirmiers et des aides- soignants, tandis que 20% concernent nos services administratifs et des profils de niveau Bac avec une spécialisation. Le reste est plus hétéroclite », balaye Virginie Valentin, la directrice des ressources humaines et de la formation du CHU.
Dans cet établissement qui relève du droit public, 85% des salariés sont fonctionnaires, embauchés essentiellement en mode contractuel en CDD renouvelables. Ils ont ensuite accès à des concours sur titre leur permettant d’accéder à un contrat à durée indéterminée. Les infirmiers par exemple, basculent en général en CDI au bout de douze mois.
Des métiers spécialisés en tension
Autre particularité de l’hôpital, il recrute aussi pour faire face à 250 départs à la retraite, en moyenne chaque année. Dans ce contexte, certains profils très spécialisés, comme les infirmiers de bloc opératoire, les infirmiers anesthésistes, les kinésithérapeutes, ou encore les manipulateurs radios et les techniciens de laboratoire, sont difficiles à recruter.
L’hôpital fonctionne en outre comme une véritable petite ville dans la ville. C’est pourquoi il fait appel à des profils très éclectiques, notamment des techniciens logistique, des manutentionnaires, des magasiniers, des cuisiniers, jardiniers, plombiers, électriciens, des communicants ou des infographistes…
Enfin, l’hôpital recherche des experts techniques de niveau Bac +5 en informatique et ingénierie financière.
Pour recruter, l’établissement dispose d’une page internet et d’une adresse dédiée, communique via les réseaux sociaux et s’appuie sur un partenariat avec Pôle emploi.
Béatrice Girard
Contact : recrutement@chu-montpellier.fr
Source : Touléco, Ingrid Lemelle

Défilement vers le haut