La campagne vaccinale débute en Occitanie la semaine du 4 janvier dans 48 EHPAD

La campagne vaccinale contre le Covid-19 débute la semaine du 4 janvier 2021 en Occitanie dans 48 établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes et 10 unités de soins de longue durée. 

La première phase de vaccination va durer de 6 à 8 semaines et la cible vaccinale concerne en Occitanie 880 EHPAD et USLD, soit 61.000 personnes âgées et 40.000 professionnels de santé.

A partir de lundi et pour une semaine, ont été identifiées un certain nombre de structures prêtes et volontaires à démarrer la campagne avec des doses du vaccin de Pfizer-BioNTech. Il s’agit de 48 EHPAD et 10 USLD. La liste des établissements sera étendue au fur et à mesure de la livraison des vaccins pour atteindre l’ensemble des établissements en février.

L’approvisionnement des établissements en vaccins s’effectue selon deux circuits. Si la structure est rattachée à un groupement hospitalier de territoire, elle est approvisionnée par le flux logistique de l’établissement support. L’ensemble des 13 super-congélateurs pour le stockage des doses à -80°C ont été réceptionnés, soit un établissement support par département.

Le flux logistique géré par les GHT assurera environ un quart du volume des personnes à vacciner durant la 1re phase de vaccination.

Le deuxième circuit est le flux logistique habituel des grossistes-répartiteurs qui approvisionnent les pharmacies d’officine ou les pharmacies à usage intérieur des établissements pour personnes âgées concernés. Il couvrira environ les trois quarts des besoins.

L’objectif du démarrage de la campagne la semaine du 4 janvier est de valider l’ensemble des procédures du parcours vaccinal.

La situation en Occitanie

 La situation épidémiologique en Occitanie n’est pas sereine. La région est placé sur un plateau avec, depuis 5 semaines, un taux d’incidence qui ne varie pas et se situe autour de 100 cas pour 100.000 habitants. Même si ce taux est bien inférieur à d’autres régions, il reste toutefois largement au-dessus du seuil d’alerte [50/100.000 habitants]. La situation reste préoccupante. Il a par ailleurs rapporté un niveau toujours important des hospitalisations, avec 1 174 patients Covid hospitalisés mercredi (- 113 en huit jours) dont 174 en réanimation (- 9). Il y a eu 2 114 décès et 10 201 retours à domicile depuis le début de l’épidémie dans la région.

L’URPS MÉDECINS LIBÉRAUX MOBILISÉE FACE À L'URGENCE ET LA PRÉCARITÉ DE LA SITUATION DES FAMILLES UKRAINIENNES : MÉMO PRATIQUE
Défilement vers le haut