Jean-Louis Bensoussan : « La pièce du puzzle pour parfaire la télémédecine »

La télé-expertise fait donc suite à la téléconsultation sur la même plateforme Médicam. Les médecins qui ont aimé le premier service ne devraient pas bouder leur plaisir en utilisant le second.


« J’utilise le système de téléconsultation Médicam depuis le début et je l’ai utilisé beaucoup pendant la période de confinement total, lorsque nos cabinets ne recevaient plus personne. On ne pouvait faire que cela. Depuis, j’utilise Medicam entre 5 à 10 fois par semaine. C’est peu, pour moi c’est suffisant. Je l’utilise avec des patients qui sont un peu plus connectés que d’autres et qui sont familiers de l’informatique. Cette formule est aussi performante que d’autres solutions, tout dépend du débit à la fois de l’émetteur et du récepteur. Le système de paiement est très efficace. Enfin l’énorme avantage de Medicam est la gratuité. Rappelons que notre objectif initial, et qui n’a pas varié, avait été que ce système de téléconsultation ne coûte rien aux médecins.
Après la téléconsultation, la télé-expertise que je n’ai pas encore utilisée, je suis pressé de le faire. C’est la pièce du puzzle qui nous manque pour parfaire parfaitement la télémédecine au quotidien. Nous avons souvent besoin de l’avis d’un spécialiste. On pourra déposer une question, on recevra une réponse ou bien cela va déclencher un échange avec le spécialiste concerné. Cette réponse à un besoin va nous faire gagner du temps et de l’efficacité. Une série de blocages vont être levés.
Va-t-on vers le tout-numérique ? Je n’irai pas jusque-là. C’est un outil ponctuel. Mais ça ne remplacera pas l’homme. Le spécialiste voudra peut-être examiner lui-même le patient. À cet égard, Médilien, qui n’a pas connu un fort démarrage pendant la période Covid, n’est pas perdu pour autant. Le dispositif qui se présente sous la forme d’une cartographie qui offre les disponibilités des spécialistes va intégrer la télé-expertise : il va permettre de localiser un spécialiste pour lui adresser notre demande de télé-expertise. »

L’URPS MÉDECINS LIBÉRAUX MOBILISÉE FACE À L'URGENCE ET LA PRÉCARITÉ DE LA SITUATION DES FAMILLES UKRAINIENNES : MÉMO PRATIQUE
Défilement vers le haut