Gestion de l’épidémie : des décisions d’application immédiate

Le premier ministre demande de « continuer à gagner du temps » : Lire la déclaration du PM à l’issue de la réunion sur le coronavirus au Ministère.._

Déclaration du Ministre de la santé : lire le discoursMSS

Le directeur de l’ARS demande une implication accrue de l’ensemble des professionnels de santé. Lire le courrier : Gestion de l’épidémie COVID 19

Les médecins pourront se faire assister d’un autre médecin ou d’un étudiant pendant leur exercice.

Pour faciliter l’accueil des malades dans l’hypothèse d’une extension de l’épidémie liée au Coronavirus, l’article 88 de déontologie (Extrait Code SP) précise que lorsque les besoins de la santé publique l’exigent, un médecin peut être assisté dans son exercice par un autre médecin (remplaçant notamment), ou par un étudiant.

Ce sont les Conseils Départementaux qui en accordent l’autorisation, le silence valant acceptation.

L’article L 4131-2 du Code de la Santé Publique permet également aux étudiants d’exercer comme adjoint d’un médecin en cas d’afflux exceptionnel de population.

Les circonstances rendent nécessaires l’utilisation de ces moyens réglementaires pour renforcer l’offre de soins dans tous les territoires et sur tous les départements.

L’URPS MÉDECINS LIBÉRAUX MOBILISÉE FACE À L'URGENCE ET LA PRÉCARITÉ DE LA SITUATION DES FAMILLES UKRAINIENNES : MÉMO PRATIQUE
Défilement vers le haut