Entretien avec Théophile Combes : « on se demande toujours comment on faisait avant… »

Créateur et coordinateur d’une des premières CPTS d’Occitanie, le docteur Combes observe qu’un des premiers atouts a été « de beaucoup mieux se connaitre « . Il considère que la communication, la solidarité de cette communauté de professionnels de santé a été un soutien très précieux pendant cette période difficile.

Interrogé sur le bilan de sa CPTS du Grand Gaillacois (81) après 4 ans de fonctionnement, il persiste et signe : « Les CPTS sont au service des professionnels de santé libéraux qui s’organisent entre eux : c’est une expérience à vivre et j’invite tous les professionnels de santé à la tenter ! »

L’URPS MÉDECINS LIBÉRAUX MOBILISÉE FACE À L'URGENCE ET LA PRÉCARITÉ DE LA SITUATION DES FAMILLES UKRAINIENNES : MÉMO PRATIQUE
Défilement vers le haut