En 2019, le nombre de couples demandeurs de don d’ovocytes a augmenté de 38%

Le nombre de couples demandeurs de don d’ovocytes a augmenté de 38,5% en 2019, selon le rapport médical et scientifique 2020 de l’Agence de la biomédecine publié la semaine dernière, portant sur l’activité d’assistance médicale à la procréation de 2019.

Au total, 836 ponctions ayant abouti à un don d’ovocytes ont été réalisées dans l’année, contre 777 l’année précédente. Le nombre de donneuses n’ayant pas procréé (à qui le don d’ovocytes a été ouvert en 2016) a progressé de 36 % entre 2018 et 2019, tandis que le nombre de donneuses ayant déjà procréé continue de diminuer (449 en 2019 contre 479 en 2018), soit – 22 % depuis 2016, même s’il reste majoritaire.

En outre, 45 % des donneuses n’ayant pas procréé ont bénéficié d’une autoconservation d’une partie de leurs ovocytes.

Le nombre de dons d’ovocytes reste cependant insuffisant pour répondre à la demande, qui a augmenté de 38,5 % entre 2018 et 2019, soit 3 974 couples inscrits. En 2019, 1 309 nouvelles demandes ont été acceptées, contre 1 288 en 2018. Au total, 1 262 couples ont effectué au moins 2 tentatives avec don d’ovocytes dans l’année en 2019, contre 1 137 en 2018.

En outre, 5 609 nouvelles autoconservations de spermatozoïdes ont été réalisées.

Fin 2019, 76 237 patients disposaient de gamètes, d’embryons ou de tissus germinaux conservés en vue de préservation de la fertilité ; dans 82 % des cas, il s’agit de spermatozoïdes conservés.

La réutilisation de ce matériel reste quantitativement limitée : 987 tentatives ont été faites en 2019 avec spermatozoïdes décongelés, 133 avec ovocytes décongelés, 26 avec embryons congelés, 16 à partir de tissus ovariens greffés et 29 greffes de tissus ovariens ont été réalisées.

L’activité d’assistance médicale à la procréation a continué à progresser en 2019, avec 157 593 tentatives. Toutefois, l’activité d’AMP en 2020 a baissé de 30 % par rapport à 2019. Cette activité a été suspendue lors de la première vague de la pandémie de Covid-19.

Au total, près de 27 180 enfants sont nés d’une AMP réalisée au cours de l’année 2019, dont 5,3% enfants issus d’un don (1 433 enfants).

(source APMnews)

L’URPS MÉDECINS LIBÉRAUX MOBILISÉE FACE À L'URGENCE ET LA PRÉCARITÉ DE LA SITUATION DES FAMILLES UKRAINIENNES : MÉMO PRATIQUE
Défilement vers le haut