Dr Gilles Goulon, vice-président de l’URML de Martinique

« Nous avons besoin de l’expérience des régions hexagonales »

     

En quittant Fort-de-France pour Montpellier, le chirurgien orthopédique martiniquais avait décidé de faire le voyage afin d’assister principalement, le 15 juin, au congrès des médecins libéraux de La Grande Motte. Le Dr Gilles Goulon, vice-président de l’URML de Martinique, qui a été parmi les protagonistes du lancement de l’unique CPTS de l’île, était venu au bord de la Méditerranée pour chercher les bons enseignements : « Nous avons des spécificités locales, dit-il. Nous avançons à tâtons sur le terrain martiniquais, c’est la raison pour laquelle nous avons besoin de l’expérience des régions hexagonales. »

L’URPS MÉDECINS LIBÉRAUX MOBILISÉE FACE À L'URGENCE ET LA PRÉCARITÉ DE LA SITUATION DES FAMILLES UKRAINIENNES : MÉMO PRATIQUE
Défilement vers le haut