Recruter des assistants médicaux pour retrouver du temps médical

L’assistant médical est une nouvelle fonction, accessible aussi bien à des profils soignants, comme les infirmières ou les aides-soignants, qu’à des profils non soignants, comme les secrétaires médicales.

Dorénavant, les médecins peuvent recruter des assistants médicaux avec une aide financière de l’Assurance maladie. C’est la conséquence de la signature de l’avenant 7 à la convention médicale le 20 juin 2019 entre les représentants des médecins et l’Assurance Maladie.

Le déploiement de ce nouveau métier, explique le docteur Jean-Christophe Calmes, Président de l’URPS en s’adressant aux médecins libéraux d’Occitanie, « a pour vocation d’aider le médecin dans sa pratique quotidienne, notamment en lui permettant de se dégager de certaines tâches administratives et ainsi libérer du temps médical tout en assurant un suivi médical de qualité de ses patients ».

Tous les médecins libéraux, y compris les médecins nouveaux installés, quelle que soit leur spécialité, peuvent bénéficier de cette aide financière à l’embauche, dès lors qu’ils exercent en secteur 1 ou en secteur 2, avec engagements de modérations tarifaires. Ces aides vont de 12 000 € à 36 000 € la première année. Le financement est annuel, légèrement dégressif en deuxième année, puis pérenne au-delà. À partir de la troisième année, l’aide maximale peut aller de 8 350 € jusqu’à 25 000 €.

En contrepartie de cette aide conventionnelle, le médecin s’engage à augmenter sa patientèle adulte médecin traitant et sa file active.

Télécharger la présentation pratique du dispositif : Assistantsmédicaux

L’URPS MÉDECINS LIBÉRAUX MOBILISÉE FACE À L'URGENCE ET LA PRÉCARITÉ DE LA SITUATION DES FAMILLES UKRAINIENNES : MÉMO PRATIQUE
Défilement vers le haut