Christian Augareils, rhumatologue à Toulouse : « dans les centres historiques des vieilles villes, il n’y aura plus de médecins »

« À l’URPS, nous sommes là pour aider les futurs médecins à se répartir sur les territoires : on ferait mieux si l’on veut éviter les déserts médicaux, de remettre les gens en régions. Un Aveyronnais aura envie de rester en Aveyron parce qu’il y a ses relations, son tissu social ». Voici, entre autres, ce que préconise Christian Augareils, élu à l’URPS Médecins libéraux et président du syndicat national des médecins rhumatologues.

L’URPS MÉDECINS LIBÉRAUX MOBILISÉE FACE À L'URGENCE ET LA PRÉCARITÉ DE LA SITUATION DES FAMILLES UKRAINIENNES : MÉMO PRATIQUE
Défilement vers le haut