onglet

Cancer : les Français moins bien dépistés mais mieux soignés que la moyenne européenne

En France les taux de survie après un diagnostic de cancer sont supérieurs à la moyenne européenne

Selon un rapport de l’Organisation européenne du cancer, la France montre des progrès mitigés pour le dépistage, la prévention et le nombre d’oncologues. Et pourtant, nos taux de survie après un diagnostic de cancer sont supérieurs à la moyenne européenne.

Malgré des difficultés tels qu’un taux de tabagisme élevé* (encore 25,3 % de fumeurs, contre 18,8 % en moyenne en Europe) et des difficultés à atteindre les objectifs de dépistage, la France affiche des taux de survie à 5 ans supérieurs à la moyenne européenne pour plusieurs types de cancer, dont le sein, le poumon, le colorectal et la prostate. Cependant, le pays présente une incidence de cancer plus élevée que la moyenne européenne, bien que sa mortalité soit inférieure.

Le rapport souligne que le tabagisme excessif est un problème majeur en France, causant un nombre de décès 60% plus élevé qu’ailleurs en Europe. Pour l’alcool, la situation est plus nuancée (10,5 litres par adulte et par an, contre 10 en Europe) et l’obésité (14,4 %, contre 16 %). De plus, le pays présente des retards dans le dépistage du cancer du sein et colorectal, ainsi que dans la couverture vaccinale contre le papillomavirus.

Le nombre d’oncologues en France est deux fois inférieur à la moyenne européenne, ce qui contribue aux inégalités de survie entre les zones défavorisées et favorisées. Pour réduire ces écarts et honorer l’héritage de la Pr Véronique Trillet-Lenoir, l’Organisation européenne du cancer propose un « Manifeste européen contre le cancer » comprenant des mesures telles que l’établissement d’un âge minimum pour la vente de tabac et l’élaboration d’un plan d’action européen contre les pénuries de personnel médical en oncologie.

_____________

* Le tabagisme excessif tue plus de 48 000 Français chaque année, soit jusqu’à 60 % de plus que dans d’autres pays européens »

Source QDM, Elsa Bellanger

Partager
Partager