89% des cas contacts sont bien tracés !

La Caisse nationale de l’assurance maladie parvient à joindre 87 % des patients zéro et 89 % de leurs cas contacts, et ce, malgré un contexte de vacances estivales où les personnes sont susceptibles d’être moins facilement joignables et en dépit d’une circulation du virus élevée conduisant mécaniquement à réaliser un grand nombre d’appels quotidiennement.

Chargée d’effectuer le contact tracing des cas de Covid, qui consiste à identifier des cas contacts en aval de la contamination, la CNAM a constaté que les cas contacts déclarés ont diminué depuis le début de l’été. Les difficultés croissantes pour réaliser le traçage de l’épidémie s’expliquent par l’augmentation des occasions de contact dues à la réouverture des lieux de loisirs et de vacances, qui sont par définition des lieux de brassage de population. Cette réouverture complexifie le traçage des cas contacts. 

Par ailleurs, les patients zéro tendent à ne pas déclarer comme contacts des personnes qu’ils savent être vaccinées. A cet égard, il faut rappeler qu’il est toujours nécessaire de déclarer tous ses cas contacts, y compris vaccinés.

L’assurance maladie a rappelé qu’elle adapte ses consignes au statut vaccinal des personnes et en particulier ne préconise pas l’isolement aux cas contacts vaccinés (sauf gravement immunodéprimés) mais leur rappelle d’autres consignes de vigilance, dont le fait de pratiquer des tests. C’est pourquoi il est important que ces personnes aient connaissance de leur statut de cas contact, même si elles sont vaccinées.

(source : APMnews)

Défilement vers le haut