11 % de Français sans médecin traitant

Le médecin traitant est  le référent , c’est lui qui connaît le mieux le patient, qui tient à jour le dossier médical, qui coordonne le parcours de soins,  oriente vers un spécialiste si besoins et centralise les avis des autres professionnels de santé…

Il est aussi censé assurer la prévention (tabac, alcool, vaccination…) et le dépistage (ex : cancer colorectal). Il joue un rôle clé pour les patients qui sont en ALD, c’est lui qui établit le protocole de soins. Bref ne pas avoir de médecin traitant peut avoir des conséquences non négligeables sur l’état de santé.

Sans compter que cette catégorie de patient est moins remboursée car  au lieu des 70 % du tarif de base (soit 16,50 euros sur 25  quand la visite est effectuée par le médecin traitant, elle n’est remboursée qu’à hauteur de 30 % (soit 6,50 euros) par la Sécurité sociale et le supplément n’est pas couvert par les mutuelles quand il n’y a pas de médecin traitant déclaré.

On estime entre 5 et 9 millions les personnes qui seraient sans médecin traitant sur le territoire.

L’URPS MÉDECINS LIBÉRAUX MOBILISÉE FACE À L'URGENCE ET LA PRÉCARITÉ DE LA SITUATION DES FAMILLES UKRAINIENNES : MÉMO PRATIQUE
Défilement vers le haut