Vaccination obligatoire des soignants : dose de rappel exigée

2,7 millions de Français sont concernés par cette obligation vaccinale

À quelques jours de l’entrée en vigueur du passe vaccinal pour tous les Français, l’exécutif renforce parallèlement, comme prévu, la vaccination obligatoire des soignants en y intégrant la dose de rappel du vaccin Covid pour continuer d’exercer.  

La réalisation de la dose de rappel sera intégrée dans l’obligation vaccinale applicable aux personnels travaillant dans les secteurs sanitaire et médico-social au 30 janvier 2022 date à laquelle, ils devront donc présenter un schéma vaccinal valide. 

Dès décembre, le ministre de la Santé souhaitait renforcer l’obligation vaccinale des soignants et des pompiersOlivier Véran redoutant la multiplication de clusters dans les établissements. En pratique, les règles d’application du rappel dans le cadre de l’obligation vaccinale sont les mêmes que celles en vigueur pour le passe sanitaire. À savoir l’application du délai de 7 mois au 30 janvier 2022 puis de 4 mois à partir du 15 février 2022. Seuls les soignants bénéficiant d’un certificat de contre-indication médicale peuvent déroger à cette obligation de façon pérenne.

Par ailleurs, les personnes bénéficiant d’un certificat de rétablissement peuvent déroger de manière temporaire à cette obligation, pour la durée de validité de certificat.Quatre mois après l’entrée en vigueur de la vaccination obligatoire, les procédures de suspension des professionnels de santé – hospitaliers comme libéraux – restent inchangées. Personnels des établissements de santé, du médico-social, médecins, infirmiers ou ambulanciers soit 2,7 millions de Français sont concernés par cette obligation vaccinale. 

(source : Léa Galanopoulo – Quotidien du médecin)

Défilement vers le haut