Un objectif de 200 000 tests salivaires par semaine au retour des vacances scolaires

Le recours aux tests salivaires pour des opérations de dépistage du Covid-19 sera pratiqué au retour des vacances scolaires dans les établissements scolaires, avec un objectif de l’ordre de 200 000 tests par semaine.

La réalisation des tests de RT-PCR de détection du Sars-CoV-2 sur prélèvement salivaire est désormais indiquée en première intention dans le cadre d’un dépistage itératif ciblé à large échelle sur population fermée. Cette extension d’indication vise notamment les écoles, collèges, lycées et universités ainsi que les personnels d’établissements de santé ou d’établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes. En déployant les techniques de prélèvements salivaires, il s’agira de permettre la réalisation de plusieurs centaines de milliers de tests salivaires au retour des vacances scolaires.

Quatre expérimentations sur le déploiement et l’acceptation des tests salivaires dans les établissements scolaires ont déjà été engagées.

L’objectif du gouvernement, et dès que tous les enseignements de cette expérimentation auront été tirés, est de pouvoir réaliser de l’ordre de 200 000 tests par semaine au retour des vacances scolaires. Cela serait sans doute davantage. Avec cette technique, il sera possible d’améliorer la surveillance épidémiologique des établissements scolaires, le protocole sanitaire étant renforcé depuis quelques semaines, notamment du fait de l’arrivée des variants du Sars-CoV-2 sur le territoire.                                         

(source APMnews)

Défilement vers le haut