Téléconsultations : un recours bien plus fréquent chez les patients jeunes

Les téléconsultations concernent plus largement des femmes, des patients jeunes et peu précaires

Les patients jeunes, urbains et peu précaires ont eu recours bien plus souvent aux téléconsultations en 2021 que les patients plus âgés, selon une enquête de la direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (DREES) publiée en décembre.

L’étude se base sur les données du système national des données de santé (SNDS) et les opinions des médecins généralistes recueillies entre janvier et avril 2022 dans le cadre du panel d’observation des pratiques et des conditions d’exercice en médecine générale.

La DREES note que les téléconsultations concernent plus largement des femmes, des patients jeunes et peu précaires. Ainsi, 61,8 % des téléconsultations des médecins généralistes libéraux en 2021 ont été faites avec des femmes, contre 56,6 % des consultations en général.
Les téléconsultations sont plus souvent effectuées avec de jeunes patients quel que soit leur territoire de résidence. En 2021, 45,2 % des téléconsultations de médecins généralistes libéraux sont faites avec des patients âgés de 15 à 44 ans, contre 28,7 % des consultations et 5 % des visites. Les 45-59 ans représentaient 21,9% des téléconsultations (contre 21,5 % des consultations), les 60-74 ans 14,5 % (contre 22,9 % des consultations) et les 75 ans et plus 11,7 % (contre 13,3 % des consultations).
Défilement vers le haut