onglet

Progression des dépenses du régime général d’assurance maladie en 2023

Les dépenses des généralistes ont stagné, tandis que celles des autres spécialistes ont augmenté

Les dépenses du régime général d’assurance maladie ont augmenté de 2,8% en 2023 malgré une baisse de 0,3% pour les remboursements de soins de ville, selon la Caisse nationale de l’assurance maladie (Cnam). En données brutes, l’évolution atteint 2,5%, reflétant le ralentissement des dépenses liées au Covid et la fin progressive des mesures exceptionnelles de la crise sanitaire.

Les dépenses des généralistes ont stagné, tandis que celles des autres spécialistes ont augmenté, signe de reprise de leur activité post-crise. Les remboursements de soins paramédicaux ont progressé, notamment en kinésithérapie, mais ont diminué pour les infirmiers. Les dépenses d’analyses médicales ont chuté après deux années de forte croissance due à la crise sanitaire. Les transports sanitaires ont légèrement augmenté, principalement en raison de revalorisations tarifaires. Les indemnités journalières ont diminué, attribuées en moins grande quantité pour cause de Covid, tandis que les dépenses de médicaments ont augmenté, portées par l’innovation thérapeutique.

En revanche, les dépenses de rétrocession hospitalière ont reculé. Les remboursements de soins en établissements de santé ont augmenté, stimulés par les augmentations tarifaires de 2023.

Infographies

Le détail par secteurs
La répartition
Partager
Partager