Photographie des médecins en cumul activité-retraite

Le nombre de médecins en cumul retraite/activité libérale ne cesse de s’accroître, notamment depuis le déplafonnement du cumul en 2009. Entre 2021 et 2022, il a progressé de 12 422 à 12 467, soit 0,3 % d’augmentation.

La répartition par sexe des médecins en cumul retraite / activité libérale fait ressortir un effectif très majoritairement masculin (80 %). En France, 42 % des médecins libéraux sont des femmes. En cumul elles ne sont plus que 20 %, ce qui montre un intérêt moindre que les hommes face à ce type d’exercice.

La médecine générale est sous-représentée chez les médecins en cumul par rapport à la médecine spécialisée. Alors que 53 % des médecins libéraux en activité sont généralistes, ils ne sont plus que 44 % à exercer cette spécialité en cumul.

Dans la répartition des médecins par spécialité, la médecine générale demeure la plus exercée en cumul retraite / activité libérale avec un effectif total de 5 473 médecins. La psychiatrie vient en deuxième position (1 581 médecins) suivie par la radiologie imagerie médicale (681 médecins) et l’ophtamologie (609 médecins).

Si on observe la carte de France, on peut suivre le nombre de médecins en cumul retraite / activité libérale par région et leur proportion par rapport à l’effectif des médecins cotisants. Ainsi, en Île-de-France, 3 808 médecins exercent en cumul ce qui correspond à plus de 16,2 % des médecins cotisants de la région. Cette proportion est également trés élevée en région Paca et en Corse où elle dépasse 14%. À noter que la région Auvergne-Rhône-Alpes, qui correspond à la deuxième population médicale française, ne compte que 7,3 % de médecins en cumul soit 1 096 médecins.

Les médecins en cumul retraite / activité libérale perçoivent en moyenne 38 184 € de retraite par an, en hausse de 1,4 % par rapport à 2021.

Alors que l’on pouvait penser que le cumul retraite / activité libérale serait destiné aux médecins percevant de faibles retraites, ils ne sont que 8,23 % à toucher une pension inférieure à 20 000 € et 21,57 % à percevoir moins de 30 000 €. Dans 77,43 % des cas, cette retraite est même égale ou supérieure à la retraite moyenne de l’ensemble des médecins retraités qui s’élève à 32 256 €. Ce serait donc davantage par choix que par nécessité que les retraités se tournent vers le cumul.

(source CARMF)

L’URPS MÉDECINS LIBÉRAUX MOBILISÉE FACE À L'URGENCE ET LA PRÉCARITÉ DE LA SITUATION DES FAMILLES UKRAINIENNES : MÉMO PRATIQUE
Défilement vers le haut