Occitanie : des projets pour développer les soins de proximité

L’Union Européenne et la Région Occitanie soutiennent financièrement des projets pour améliorer une offre de formation de proximité pour les infirmiers et masseurs-kinésithérapeutes.

« La crise sanitaire traversée par la France démontre que l’accès aux soins de proximité est un enjeu primordial pour toutes les politiques d’aménagement du territoire. Depuis 2014, de nombreux projets ont été subventionnés par la Région Occitanie et les fonds européens qu’elle gère et afin d’optimiser et de renforcer le système de santé local et régional », a rappelé, fin décembre, le conseil régional dans un communiqué. « Aujourd’hui, il s’agit aussi pour la Région d’accompagner des projets innovants, qui répondent aux besoins, dessinent la santé du futur et contribuent au dynamisme de l’écosystème régional ».

L’Institut de formation en soins infirmiers (IFSI) de Béziers qui accueille aujourd’hui plus de 370 étudiants par an, va bénéficier d’une opération d’extension et de restructuration. Ce centre de formation, qui dépend du centre hospitalier de Béziers et forme de nombreux infirmiers, aides-soignants et auxiliaires de puériculture, est hébergé dans un bâtiment des années 1960, aujourd’hui inadapté aux nouvelles pratiques pédagogiques et sous-dimensionné. Les responsables de l’IFSI ont élaboré un projet de reconstruction et d’extension avec plusieurs objectifs : augmenter la capacité d’accueil des apprenants pour passer à plus de 420 par an ; mettre en conformité le bâtiment pour développer son accessibilité aux personnes à mobilité réduite ; augmenter ses performances énergétiques qui sont actuellement très limitées et génèrent de l’inconfort été comme hiver ainsi que d’importantes consommations d’énergie et moderniser l’outil pédagogique avec des salles adaptées aux technologies nouvelles.

Ce projet bénéficie d’une aide de 2,4 millions d’euros de la Région Occitanie et de 1 M€ du Fonds européen de développement régional (FEDER), pour l’ensemble du projet.

Diffusion de formations universitaires sur les sites de Saint-Gaudens et Rodez

Le CHU de Toulouse a souhaité mettre en place de l’enseignement à distance pour les formations préparatoires au diplôme d’Etat d’infirmier et de masseur-kinésithérapeute (IFSI et institut de formation en masso-kinésithérapie) sur les sites de Rodez et de Saint-Gaudens, dans un objectif de territorialisation de l’offre de formation. Le projet consiste à mettre en place des méthodes pédagogiques d’enseignement à distance (e-learning, visioconférence, etc.) pour permettre aux étudiants des deux sites délocalisés de recevoir les mêmes enseignements avec la même qualité pédagogique et les mêmes formateurs que les élèves du CHU de Toulouse.

Une aide de près de de 85.000 € du Fonds Social Européen est apportée pour l’ensemble du projet.

(Sources : APMnews)

Défilement vers le haut