L’UFML offre 3 000 euros au maire qui serait prêt à diminuer le nombre de médecins dans sa commune

La proposition concerne tout maire « qui concédera être en zone sur-dotée en médecins 

L’Union française pour une médecine libre (UFML), le syndicat du docteur Jérôme Marty, vice-président de l’URPS-ML d’Occitanie,  a proposé d’offrir 3 000 euros à tout maire « qui concédera être en zone sur-dotée en médecins ».

Le 4 août, le Twittos « DocPepper » a imaginé ce défi, sous forme de raisonnement par l’absurde : « J’offre 1 000 € de ma poche à l’association de son choix, si un seul maire en France, un seul, pense qu’il a trop de médecins sur sa commune et qu’il est prêt à en voir diminuer le nombre en obligeant les jeunes à aller dans des zones sous-dotées », lance le médecin des réseaux sociaux. Une initiative à laquelle s’est immédiatement associé le président de l’UFML, Jérôme Marty, abondant la cagnotte de 2 000 €.

(source  Léa Galanopoulo – Le Quotidien du Médecin)

Défilement vers le haut