Les infirmiers autorisés à vacciner les adultes sans passer par le médecin

Les pharmaciens sont également autorisés à administrer la même liste de vaccins à la même population de 16 ans et plus sur présentation d’une ordonnance médicale.

Cette décision bénéficie en premier lieu aux infirmiers, désormais « habilités à administrer, sans prescription médicale préalable » les vaccins contre quinze maladies : grippe, rage, diphtérie, tétanos, poliomyélite, coqueluche, papillomavirus humains, pneumocoque, hépatites (A et B), méningocoques (A, B, C, Y et W). Les soignants pourront réaliser ces injections sur toutes les personnes « âgées de 16 ans et plus pour lesquelles ces vaccinations sont recommandées ».

Les pharmaciens sont également autorisés à administrer la même liste de vaccins à la même population de 16 ans et plus, mais toujours sur présentation d’une ordonnance médicale. Par ailleurs, l’éventail des vaccins que les sages-femmes peuvent « prescrire et pratiquer » chez les femmes enceintes, les nouveau-nés et les « personnes qui vivent régulièrement dans leur entourage » est aligné sur les mêmes pathologies.

(Source France Info avec AFP)

L’URPS MÉDECINS LIBÉRAUX MOBILISÉE FACE À L'URGENCE ET LA PRÉCARITÉ DE LA SITUATION DES FAMILLES UKRAINIENNES : MÉMO PRATIQUE
Défilement vers le haut