Les hospitalisations sont en forte hausse, la circulation virale marque le pas

La semaine du 4 au 10 juillet a été marquée par une « forte hausse » des nouvelles admissions à l’hôpital et en soins critiques de patients Covid-19, tandis que l’incidence des infections par le Sars-CoV-2 a commencé à marquer le pas.

Ce sont ainsi 8 063 patients qui ont été hospitalisés au cours de la semaine du 4 juillet, soit une hausse de 19 % par rapport à la semaine précédente. La hausse était de 22% pour les admissions en services de soins critiques, avec 761 patients concernés sur la semaine contre 625 la semaine précédente.

Au total, les hôpitaux français comptent 19 580 patients Covid-19 dont 1 184 en services de soins critiques. Les nombres de passages aux urgences (10 056) et d’actes de SOS Médecins (8 444) pour suspicion de Covid-19 ont eux aussi augmenté la semaine du 4 juillet, de + 23% et + 8% respectivement par rapport à la semaine précédente.

Il y a eu 389 décès recensés à l’hôpital ou en établissements sociaux et médico-sociaux, soit une hausse de 12% par rapport à la semaine précédente.

Le sous-variant BA.5 d’omicron a continué à remplacer le BA.2 dans le cadre de cette septième vague épidémique, représentant 72 % des séquences interprétables dans l’enquête flash du 27 juin (versus 67 % le 20 juin). Le sous-variant BA.4 représentait quant à lui 7 % des séquences, comme dans l’analyse du 20 juin.

(source APMnews)

Défilement vers le haut