onglet

Les comptes de la protection sociale en France et en Europe passés à la moulinette de la DREES

En 2022, les dépenses de protection sociale retrouvent un niveau d’avant crise sanitaire dans l’ensemble des pays d’Europe. Et en France, le montant moyen des prestations sociales s’élève à environ 12 550 euros par habitant en 2022. C’est ce que révèle la publication de la Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (DREES) intitulée « La protection sociale en France et en Europe en 2022 ». Au-delà de l’exercice comptable, ce Panorama retrace l’évolution de mesures de politiques sociales en France et en Europe.

Les dépenses de protection sociale ont retrouvé un niveau d’avant crise sanitaire dans tous les pays européens. Les prestations sociales augmentent de 1,7 % en France en 2022 et de 2,5 % en moyenne dans l’Union européenne. La France consacre 849 milliards d’euros par an à ces prestations, soit 32,2 % de son produit intérieur brut (PIB), un niveau proche de celui de 2019 (31,2 %) et nettement inférieur au maximum atteint en 2020 (35,1 %). Toujours rapporté au PIB, pour la 7e année consécutive, la France est le pays d’Europe qui consacre le plus à la protection sociale en 2022 devant notamment l’Italie (29,6 %), l’Allemagne (29,2 %) et le Danemark (27,0 %).

En France, le montant moyen des prestations sociales s’élève à environ 12 550 euros par habitant en 2022.Ce montant représente plus de 2 000 euros de plus que la moyenne dans les 27 pays européens (10 100 euros), mais moins que dans d’autres pays, comme l’Allemagne (13 600 euros en Parité de pouvoir d’achat, ou encore le Danemark (13 250 euros). De manière générale, les retraites et la maladie sont les principaux postes de la protection sociale en France et en Europe. Les risques famille, emploi, pauvreté et logement représentent seulement 18 % des dépenses en France et 17 % en Europe.

Avec la sortie progressive de la crise du Covid-19, un certain nombre de mesures mises en place pour en atténuer les conséquences sanitaires, économiques et sociales prennent fin en 2022

Les dépenses liées au risque santé, et plus particulièrement à la vaccination et au dépistage, se réduisent après une croissance exceptionnellement élevée en 2021 (+ 3,2 % en France en 2022, après + 10,3 % en 2021). Par ailleurs, le rebond de l’activité économique se poursuit en 2022. Il se traduit notamment par le retour à la normale du marché de l’emploi et par l’extinction des dispositifs de soutien à l’activité économique, en particulier du chômage partiel. Les prestations du risque emploi continuent de diminuer fortement en 2022 (- 20,7 % en France en 2022, après – 19,0 % en 2021).

L’année 2022 est également marquée par une inflation particulièrement forte, tirée par les prix de l’énergie et des matières premières. En réaction, de nombreuses mesures exceptionnelles, notamment en faveur des plus modestes, ont été déployées en France et en Europe et se sont ajoutées aux mécanismes existants d’indexation du montant des prestations sur les prix. Ces deux leviers de lutte contre les effets de l’inflation sur le pouvoir d’achat des ménages ont tous deux contribué à augmenter les dépenses.

Sous l’effet de la reprise économique, les ressources de la protection sociale restent fortement dynamiques en 2022 ce qui permet au solde de la protection sociale de redevenir excédentaire.

Les ressources de la protection sociale augmentent fortement pour la deuxième année consécutive (+ 5,0 % en 2022 après + 5,2 % en 2021). Ce dynamisme résulte de la forte hausse des cotisations sociales et des impôts et taxes affectés, soutenue par la bonne santé du marché du travail ainsi que par la hausse des prix et des revenus. En conséquence, le solde de la protection sociale qui recouvre la Sécurité sociale, les mutuelles et les institutions de prévoyance – le solde étant équilibré pour l’État par convention – redevient excédentaire de 11 milliards d’euros en 2022, après deux années de déficit record (50 milliards d’euros en 2020 et 17 milliards d’euros en 2021).

LIRE LE COMMUNIQUÉ DE LA DREES

(source : La protection sociale en France et en Europe en 2022 – Résultats des comptes de la protection sociale – Édition 2023)

Partager
Partager