Le Ministre François Braun dit non à la réintégration des professionnels non vaccinés

Le nouveau ministre de la Santé François Braun à l’Assemblée nationale, le 5 juillet

Le nouveau ministre de la santé et de la prévention, François Braun, a écarté la possibilité de réintégrer les professionnels suspendus pour leur refus de se plier à l’obligation vaccinale dans les établissements sanitaires et médico-sociaux, mardi, lors de son audition par la commission des lois de l’Assemblée nationale.

Interrogé à plusieurs reprises par les membres de l’opposition de la commission sur l’opportunité de réintégrer les professionnels suspendus, à l’occasion de l’examen de ce projet de loi, François Braun a déclaré que ce n’était « ni d’actualité, ni l’objet du texte ». « Je préfère souligner la responsabilité et l’engagement de l’immense majorité des professionnels qui se sont fait vacciner », a-t-il dit en saluant « la responsabilité individuelle et collective dont ils avaient fait preuve ».

Le ministre de la santé et de la prévention a balayé les arguments des députés avançant que la réintégration des soignants suspendus pourrait remédier aux tensions de ressources humaines actuellement rencontrées par les hôpitaux, en rapportant que les derniers chiffres remontés par les agences régionales de santé faisaient apparaître que les personnels non vaccinés représentaient 0,53 % des agents des établissements sanitaires et médico-sociaux, en précisant par la suite qu’il s’agissait de près de 12.000 agents toutes professions confondues.

(source APMnews)

Défilement vers le haut