La vaccination après avoir eu le Covid-19 pourrait diminuer les symptômes de Covid long

Les chercheurs ont constaté que chez les personnes ayant déjà été infectées, une première dose de vaccin diminuait de 12,8 % la probabilité de symptômes de Covid long.

Recevoir un vaccin contre le Covid-19 après avoir déjà eu l’infection pourrait protéger, en partie contre les symptômes de Covid long, selon une étude observationnelle britannique publiée par le British Medical Journal. 

En plus de diminuer le risque d’infection par le Sars-CoV-2, et particulièrement de forme grave, des données suggèrent que chez les personnes ayant été tout de même infectées, avoir été vaccinées diminuerait le risque de symptômes persistants à long terme, regroupés dans le terme Covid long. Mais des enquêtes ont suggéré que la vaccination chez des personnes qui ont auparavant eu le Covid diminuerait aussi le risque de Covid long, indique l’Office for National Statistics à Newport (Royaume-Uni), qui a voulu confirmer cette hypothèse.

L’Office a étudié 28 356 participants à une étude sur le Covid-19, dont près d’un quart ont rapporté des symptômes de Covid long. Les chercheurs ont constaté que chez les personnes ayant déjà été infectées, une première dose de vaccin diminuait de 12,8 % la probabilité de symptômes de Covid long. Et la deuxième dose diminuait encore ce risque de 8,8 %. Ce constat était fait pour tous les symptômes, qu’il s’agisse des pertes de goût et odorat, des problèmes de sommeil, de la fatigue…

Quant au mécanisme qui expliquerait cet effet, l’étude évoque l’idée que la vaccination opérerait une réinitialisation du système immunitaire permettant de diminuer des effets de type auto-immuns, ou bien que la vaccination permettrait d’éliminer d’éventuels réservoirs résiduels de virus.

Selon les auteurs de l’étude, celle-ci présente des limites et notamment que s’il existe une relation temporelle entre la vaccination et la diminution des symptômes de Covid long, il est impossible d’affirmer qu’il y aurait une relation causale.

L’URPS MÉDECINS LIBÉRAUX MOBILISÉE FACE À L'URGENCE ET LA PRÉCARITÉ DE LA SITUATION DES FAMILLES UKRAINIENNES : MÉMO PRATIQUE
Défilement vers le haut