Fermeture partielle des urgences de l’hôpital de Saint-Gaudens

Les urgences du Centre hospitalier Comminges-Pyrénées à Saint-Gaudens sont en service dégradé depuis lundi, après avoir fermé dimanche, en raison de plusieurs arrêts maladies d’infirmiers.

L’accueil des urgences vitales est assuré depuis lundi, contrairement à dimanche où le service était fermé. Une ligne de Smur continue par ailleurs de fonctionner. L’hôpital compte 140 lits et places de médecine, chirurgie et obstétrique (MCO). Pour fonctionner normalement, les urgences ont besoin de 4 paramédicaux et 3 médecins urgentistes. Or 5 infirmiers sont en arrêt maladie depuis ce week-end, ce qui ne permet pas d’avoir un effectif suffisant. Aucun urgentiste n’est en arrêt maladie.

Une cellule de crise a été activée, en lien avec l’Agence régionale de santé Occitanie, afin de trouver des solutions de personnels infirmiers. Cette fermeture partielle intervient dans un contexte social très tendu. Le service d’urgence est en grève depuis le 14 juillet et la direction a depuis recours à l’assignation de personnel médical et paramédical. Les grévistes demandent le recrutement de 2 infirmiers supplémentaires pour faire face à une augmentation d’activité. L’activité est en augmentation constante depuis 10 ans : le service a pris en charge 22.000 passages en 2018 et devrait en enregistrer 23.000 en 2019 selon les prévisions.

 

(source APMnews)

Défilement vers le haut