Face à forte hausse des admissions à l’hôpital, la HAS préconise d’élargir la vaccination de rappel

La Haute Autorité de santé recommande d’élargir la vaccination de rappel contre le Covid à une population cible élargie devant l’augmentation des admissions mais aussi des décès.

Santé publique France (SPF) vient de faire état d’un ralentissement dans l’augmentation du nombre de nouveaux cas au cours de la semaine du 4 au 10 juillet par rapport à la précédente, tout en soulignant que le taux d’incidence reste à un niveau très élevé sur l’ensemble du territoire (1 343/100 000 habitants versus 1 144, + 17 %).

Le nombre de nouvelles hospitalisations liées au Covid est passé de 6 750 à 8 063 en une semaine (+ 19 %) et le nombre de nouvelles admissions en services de soins critiques de 625 à 761 (+ 22 %). Quant au nombre de décès, une hausse de 12 % est rapportée, avec 389 décès au cours de la semaine du 4 au 10 juillet contre 302 au cours de la semaine précédente (décès à l’hôpital, en établissement d’hébergement pour personnes âgées ou autre établissements et services médico-sociaux). Les taux d’incidence et de nouvelles hospitalisations ont augmenté en particulier chez les 90 ans et plus, souligne SPF.

Cette septième vague est notamment liée au sous-variant d’Omicron BA.5, majoritaire depuis trois semaines. Il représente 72 % des séquences interprétables selon l’enquête Flash du 27 juin.

Dans ce contexte, SPF appelle à accentuer l’effort de vaccination, alors que la couverture reste insuffisante, notamment chez les plus âgés.

Par ailleurs, la HAS encourage la primo-vaccination des enfants de 5 à 11 ans présentant des facteurs de risque de forme sévère de Covid.

En complément des autres mesures barrières, la Haute Autorité recommande vivement le port du masque dans les lieux de promiscuité importante ainsi que dans les lieux clos mal aérés et mal ventilés.

(Source : Charlène Catalifaud – Le Quotidien du Médecin)

Défilement vers le haut