Des visites médicales gratuites à 25, 45 et 65 ans

À 65 ans, l’accent serait mis sur la prévention de la perte d’autonomie, le dépistage des cancers et de toutes les maladies qui peuvent être prévenues

Une des mesures phares du projet de loi de financement de la sécurité sociale pour 2023 sera la mise en place de consultations médicales gratuites à 25, 45 et 65 ans.

Lors de présentation du PLFSS 2023 lundi 26 septembre, les Français se sont vus proposer par l’assurance maladie une consultation médicale gratuite à ces trois âges clés de la vie, avec des médecins et des professionnels de santé. « Jusqu’à présent, il n’y avait rien pour les adultes. Nous allons mieux nous occuper des enfants, qui bénéficient de 20 examens jusqu’à 16 ans, mais aussi suivre ces générations au cours de leur vie », a expliqué le ministre de la santé François Braun.

Avec la consultation à 25 ans, les étudiants ou jeunes actifs pourraient faire le point sur les vaccins, leur activité physique, d’éventuelles addictions ou difficultés liées au début de la vie professionnelle. Ils seraient alertés sur la nécessité d’avoir un médecin traitant et sur le risque cardiovasculaire.

La consultation à 45 ans, où le risque d’avoir une tumeur augmente, permettrait d’évoquer la nécessité de participer au dépistage du cancer du sein, du colon ou de la prostate, et de dresser un bilan sur l’activité physique et d’éventuels troubles de santé mentale. Enfin, à 65 ans, l’accent serait mis sur la prévention de la perte d’autonomie, le dépistage des cancers et de toutes les maladies qui peuvent être prévenues. Il pourrait aussi être question du départ à la retraite.

(Source APMnews et Journal du Dimanche)

Défilement vers le haut