Covid, bronchiolite et grippe : une triple épidémie inédite

« Une situation complètement inédite », qui nécessite le renforcement de la prévention avec vaccination, port du masque et lavage des mains

Selon Santé publique France, le pays fait face à une triple épidémie, avec la circulation simultanée du Covid, de la bronchiolite et de la grippe. « Une situation complètement inédite », a indiqué Didier Che, directeur adjoint aux maladies infectieuses, qui nécessite le renforcement de la prévention avec vaccination, port du masque et lavage des mains.

Une neuvième vague de Covid est en train d’arriver sur la France. Les passages aux urgences ont bondi de 23 % (4 900), tandis que les hospitalisations, en soins classiques ou critiques, se stabilisent (470). En termes de variant, BA.5 est omniprésent (93 % des séquences analysées début décembre).

Alors qu’habituellement, les épidémies hivernales se succèdent (rhinovirus puis VRS puis grippe), l’année 2022 se distingue par une co-circulation des virus respiratoires. Ainsi, pour la grippe, la Bretagne et la Normandie sont déjà passées en phase épidémique, avec deux semaines d’avance par rapport aux précédentes années.

L’épidémie de bronchiolite, qui a six semaines d’avance, se poursuit avec une intensité inédite depuis 10 ans, en particulier chez les enfants de moins de 2 ans (+ 24 % de passages aux urgences, + 16 % d’hospitalisation).

Plus que jamais, à l’approche des fêtes de fin d’année, SPF insiste sur l’importance de l’hygiène et des gestes barrières : se laver les mains (au moins 30 secondes), ne pas entrer en contact avec les nourrissons quand on est malade, nettoyer les objets et aérer la chambre, éviter les endroits publics confinés… Et se vacciner contre la grippe, pour les populations éligibles, dès maintenant pour que cela soit efficace, et le Covid-19. Près de 32 % des 60-79 ans et 13 % des octogénaires sont protégés contre le Covid.

(Source Coline Garré – Quotidien du Médecin)

Défilement vers le haut