onglet

Connaissances sur le sexisme à l’hôpital : de nombreux points restent à améliorer

Parmi les 386 professionnels répondants, 59,8 % des femmes

Interrogés sur des situations de sexisme au quotidien chez les managers de santé, les membres du Syndicat des managers publics de santé (SMPS) ont obtenu des résultats « bons mais perfectibles », faisant apparaître de nombreux points à améliorer.

Cette enquête, réalisée par le SMPS, comprend 15 questions pratiques sur le sexisme au quotidien, destinées aux managers de santé.

Parmi les 386 professionnels répondants, 152 (39,4 %) sont des hommes et 59,8 % des femmes. Plus de 55 % d’entre eux sont âgés de 30 à 50 ans, plus de 36 % de plus de 50 ans. Dans le détail, personne n’a obtenu plus de 90 % de bonnes réponses, le score le plus élevé étant de 88 %. 

Les questions relatives aux situations les plus évidentes d’agissements sexistes, de situations de harcèlement ou d’agression, ont très majoritairement reçu des bonnes réponses (entre 68 et 92 %).

En revanche, « on observe, selon le SMPS, une véritable rupture sur la part de bonnes réponses à des questions laissant de la place à une forme de doute sur la situation, notamment en raison du lien hiérarchique ou de l’humour (entre 19 et 38 % de bonnes réponses) ». Ces questions démontrent que la sensibilisation sur les situations de sexisme du quotidien dans le milieu professionnel demeure nécessaire.

Près de 90 % des répondants partagent l’idée que la question des comportements et des agissements sexistes dans le milieu professionnel est un sujet qui mérite réflexion et dont les connaissances ou la sensibilisation peuvent être encore améliorées.

(source APMnews)

Partager
Partager