onglet

Comment utiliser les données de santé

La task force va cartographier les divers usages des données de santé par les entreprises de technologies médicales, les laboratoires pharmaceutiques, les établissements de santé et les industriels de la donnée

France Biotech a annoncé le lancement d’une task force au sein de sa commission « santé numérique » pour examiner les enjeux liés à l’utilisation des données de santé. Composée d’entreprises telles que Arkhn, Adlin, AirInterop, Codoc et Lifen, cette initiative vise à clarifier les besoins des acteurs industriels en matière de données de santé. La task force ambitionne de cartographier les divers usages des données de santé par les entreprises de technologies médicales, les laboratoires pharmaceutiques, les établissements de santé et les industriels de la donnée.

L’objectif est de parvenir à une compréhension approfondie des besoins et des défis de chacun, favorisant l’émergence d’une position unifiée sur les enjeux liés à l’utilisation de ces données. Selon France Biotech, une exploitation efficace des données de santé pourrait représenter un gain d’environ 7,3 milliards d’euros par an pour l’économie française. La task force cherchera à écouter les acteurs des secteurs public et privé, tout en proposant des axes nouveaux et concrets d’usage pour faire évoluer l’écosystème de manière souveraine, performante, éthique et sécurisée.

Cette initiative s’inscrit dans le contexte politique français où la question de la réutilisation des données de santé est à l’ordre du jour. La mission interministérielle sur l’utilisation secondaire des données de santé, dirigée par Jérôme Marchand-Arvier, a rendu public son rapport, proposant des recommandations telles que le changement d’hébergeur du Health Data Hub vers un cloud qualifié SecNumCloud d’ici 24 mois.

APM News

Partager
Partager