onglet

Cabines de consultation : vers un encadrement ?

Photo : l’Orée de la Brie – monclocher.com

La Haute Autorité de santé (HAS) propose des recommandations pour encadrer l’implantation des cabines de téléconsultation médicale. La HAS souligne l’importance de « préserver leur qualité » et propose des règles pour guider cette pratique émergente. Bien que les téléconsultations ne représentent qu’une petite part des consultations médicales, leur développement a été significatif depuis la pandémie. La HAS prévoit l’obligation d’obtenir un agrément ministériel pour les entreprises de téléconsultation cette année. Actuellement, il n’y a pas de règles spécifiques sur l’implantation des cabines de téléconsultation, ce qui suscite des débats sur le choix de lieux inappropriés. 

L’an dernier, l’Ordre des médecins et des syndicats de médecins libéraux avaient dénoncé le projet de la SNCF de développer des espaces de santé dans les gares. Voir notre article

La HAS recommande la présence d’une personne responsable lors de l’utilisation de ces équipements, « formée », « facilement identifiable et accessible » et « présente pendant toute la plage d’ouverture de l’équipement », mais elle n’exige pas nécessairement qu’il s’agisse d’un professionnel de santé.

Certaines propositions, comme la régulation de l’implantation à l’échelle du territoire, suscitent des inquiétudes parmi les spécialistes de la téléconsultation. Les discussions avec la HAS se poursuivront avant la publication des recommandations définitives.

Source Solenn Poullennec, Les Echos

Partager
Partager